Le pictogramme “TIM - Time is Monnaie”

Les solutions des peintures Saint-Luc pour des chantiers plus rapides

TIM - Time is Monnaie - Peintures Saint-Luc
TIM - Time is Monnaie - Peintures Saint-Luc

Le gain de temps est une problématique majeure dans les métiers d’artisanat. Les peintres sont quotidiennement confrontés à des chantiers complexes (sur lesquels différents corps de métier doivent se coordonner) et à des délais de livraison toujours plus courts.

Or, en moyenne, 80% d’un devis en peinture correspond à de la main d’œuvre* (donc à du temps).

Face à ce constat, Saint-Luc a développé l’offre TiM (Time is Monnaie) : 8 solutions conçues afin de gagner du temps sur les chantiers et d’augmenter la productivité des peintres. Elle a été réfléchie autour de trois critères : le séchage rapide, la polyvalence et l’aide aux retouches. Elle permet ainsi une réduction des délais de recouvrement, du nombre de rechampis, de couches, ou encore du temps de préparation des fonds.

Un confort de travail amélioré

En réduisant les durées d’application des peintures, les produits TiM contriburent à une diminution de la fatigue et de la pénibilité du travail des peintres. De plus, la polyvalence des produits permet de réduire leur quantité et donc d’alléger les charges à porter et à déplacer.

Des produits performants

La rapidité d’application des produits TiM n’altère pas la qualité et le rendu final. Haut pouvoir couvrant, bon effet isolant, bonne adhérence, ils répondent aux attentes des peintres et offrent un résultat final esthétique, résistant et pérenne. Ils sont également, comme l’ensemble de l’offre Saint-Luc, classés A+.

Le pictogramme “Ecolabel”

Le pictogramme Ecolabel

Établi en 1992, le label écologique de l’Union Européenne symbolisé par le fleur est un système d’homologation unique, délivré par un organisme indépendant, destiné à aider les utilisateurs et les prescripteurs européens à discerner les produits et les services les plus favorables à l’environnement.
Face à la cacophonie ambiante, l’Ecolabel vous certifie une véritable avancée environnementale, tout en garantissant des produits performants.

L’apposition de l’Ecolabel sur des produits signifie qu’ils possèdent les atouts suivants :

  • Faible contenu en COV (composés organiques volatils) et HAV (hydrocarbures aromatiques volatils)
  • Réduction des émissions de souffre au cours de la production de dioxyde de titane.
  • Absence de métaux lourds et de substances dangereuses pour l’environnement et la santé.
  • Garantie d’un minimum de pouvoir masquant pour les peintures (minimum 8m²/litre pour un pouvoir masquant minimum de 98%).

Le pictogramme “Cov <1g/litre”

Le pictogramme Cov

Comme il est admis que les COV sont dangereux pour la santé, l’Union Européenne a légiféré pour faire baisser le taux de COV dans les peintures en fixant des taux maximum en 2007 et en 2010.
Il faut savoir que les émanations de COV participent à la fabrication de la couche d’ozone en basse altitude, que l’on assimile vulgairement à la pollution. Cette couche peut provoquer des irritations oculaires, de la toux et une altération de la fonction pulmonaire surtout chez les enfants et les patients asthmatiques.
Saint-Luc a d’ailleurs été, sur cet enjeu sanitaire majeur, précurseur en allant beaucoup plus loin que la réglementation européenne et que l’Écolabel ne l’exigeaient.

Le pictogramme “0% de Formaldéhyde”

sans formaldehyde

Les solutions aqueuses de formaldéhyde sont plus couramment appelés « formol ». Le formaldéhyde est également appelé méthanal ou aldéhyde formique et se présente sous forme d’un gaz incolore dégageant une odeur âcre. C’est un réactif très inflammable qui peut former des mélanges explosifs avec l’air (en fonction de la température, de la concentration et du milieu). Le formaldéhyde peut être utilisé comme biocides, intermédiaire de synthèse et conservateur dans de nombreuses préparations.

Le pictogramme “NF Environnement”

certifie NF Environnement
  • ÉCOLOGIQUES : Ils respectent des critères exigeants visant à réduire leur empreinte environnementale, tout au long de leur cycle de vie.
  • PERFORMANTS : Les critères de performance et les tests réalisés permettent de garantir la même qualité qu’un produit ou service classique.
  • FIABLES : Loin des labels “auto-proclamés” verts, NF Environnement et l’Écolabel Européen sont délivrés par un organisme indépendant.

Le pictogramme “Excell +”

Excell + intérieur

Produits possédant une certaine dangerosité classés comme Toxique aigu Toxique pour certains organes cibles sensibilisant respiratoire ou cutané Cancérogène, mutagène ou toxique pour la reproduction Dangereux pour l’environnement.

Les pictogrammes sur la qualité de l’air intérieur

Selon l’observatoire de la qualité de l’air intérieur, nous passons environ 70% à 90% de notre temps dans un espace clos, mais nous ignorons les pollutions présentes dans cet environnement. Ainsi l’arrêté du 17 Mai 2011 introduit à la date du 1 janvier 2012 pour les nouveaux produits et à la date du 1 septembre 2013 pour tous les produits, un étiquetage obligatoire des produits de construction et de décoration, qui affichent ainsi leur performance en matière de qualité de l’air intérieur.
Cet étiquetage obligatoire se matérialise par un pictogramme accompagné d’une lettre en grand format. Cette dernière indique le niveau d’émission du produit en polluants volatils dans l’air intérieur d’une pièce. La notation s’étend de A+ (le produit émet très peu ou pas du tout) à C (le produit émet beaucoup).

Classement A+

Quels polluants sont concernés ?

La réglementation se concentre sur les substances les plus pertinentes en terme de qualité de l’air intérieur
c’est a dire les substances pour lesquelles la réduction des sources d’émission est prioritaire. La liste  définitive se concentre ainsi, outre l’émission totale de COV, sur dix polluants comme les formaldéhydes, les acétaldéhydes, le toluène, le xylène, etc. On peut dire qu’il s’agit des polluants les plus fréquemment rencontrés, présentant une ou plusieurs phases de risque par inhalation selon la nomenclature européenne.
L’étiquetage porte sur l’impact sur la qualité de l’air intérieur du produit une fois celui-ci mis en oeuvre dans la pièce. L’étiquetage renvoie aux polluants émis une fois le produit étalé et sec. C’est vraiment l’occupant final de la pièce qui est concerné, ainsi les tests peuvent aller jusqu’à 28 jours.

Est-ce qu’un produit étiqueté C devra être retiré du marché ?

Non, mais l’étiquette C indique que le produit fait partie des plus émissifs de sa catégorie. Cet étiquetage n’interdit rien mais a pour but d’informer. Il permettra, au client final, de choisir en toute connaissance de cause.

Le pictogramme “SNJF”

Label SNJF

Le label SNJF (SYNDICAT FRANÇAIS DES JOINTS ET FACADES) « Label SNJF » et le monogramme SNJF attestent que les produits certifiés sont conformes aux exigences du Référentiel.

Le produit de qualité aux performances revendiquées, dans 4 domaines d’application :

  • Mastics de calfeutrement et complément d’étanchéité pour éléments de construction “Façade”
  • Mastics de calfeutrement de vitrage “Vitrage”
  • Mastics de collage utilisés en vitrage extérieurs collés “VEC” et “VI-VEC”
  • Mastics utilisés en “Sanitaire”

Les produits titulaires d’une Certification Label SNJF sont identifiés par un marquage spécifique apposé notamment sur les emballages des mastics et les documents commerciaux du fabricant.